Quid de l’assurance pour contracter un prêt immobilier

crédit immobilier

Les frais des assurances font partie des frais annexes à un prêt immobilier. Trouver la meilleure assurance pour son prêt n’est pas toujours chose aisée. Encore faut-il connaître les informations nécessaires à la souscription à cette assurance.

L’assurance prêt immobilier

L’assurance prêt immobilier est une sorte de garantie aussi bien pour le prêteur que l’emprunteur. Force est de constater que personne n’est à l’abri des accidents ou encore du décès. Les risques d’une perte d’emploi sont également présents. Dans ces cas, le remboursement de la somme due devient impossible pour l’emprunteur. En souscrivant à une assurance, ce dernier ainsi que sa famille sont protégés des pénalités.

De même, l’établissement prêteur court également un risque en prêtant de l’argent à son client. C’est pour cette raison que même si la souscription à l’assurance n’est pas obligatoire, il est presque impossible d’obtenir un prêt sans. Cependant, ce qu’on peut faire, c’est de contracter auprès d’un autre établissement pour trouver le frais le moins lourd. D’ailleurs, on peut faire une simulation échéance pret immobilier pour avoir une idée de la somme des mensualités.

Encore une fois, il importe de souligner que l’assurance prêt immobilier est en quelque sorte indispensable pour valider le prêt. Néanmoins, il n’est pas obligatoire de souscrire dans la même banque que le prêt. C’est un cas qu’on retrouve souvent, car le coût de l’assurance est généralement beaucoup plus intéressant dans un établissement spécialisé en assurance. De même, il est possible de changer cette assurance à sa date d’anniversaire.

Les étapes de la souscription

La souscription à une assurance pour un prêt immobilier est une procédure plus ou moins longue. Il faut respecter toutes les étapes. A commencer par choisir les garanties. Cela va dépendre de plusieurs facteurs. Notamment le profil de l’emprunteur dont sa santé ainsi que sa situation financière. Cela dépend également du montant emprunté ainsi que la politique de la banque. Sans oublier le type de projet à financer avec l’argent et le taux fixé.

L’étape suivante consiste à répartir la quotité. Cela dit, on va partir du profil de l’emprunteur pour réaliser cette répartition. Notamment des risques à couvrir ainsi que les efforts dont l’emprunteur est prêt à assumer. C’est alors le moment de décider si l’on va assurer son prêt auprès de la même banque ou on va opter pour un autre établissement. Encore une fois, ne pas hésiter à faire des simulations et des comparaisons afin de pouvoir prendre une décision.

Par ailleurs, il importe de souligner qu’il faut remplir un formulaire de santé. Dans certains cas, il est même demandé de faire quelques examens de santé. Dans tous les cas, il est fortement déconseillé de cacher des informations à l’assureur. Certes, cela permet d’avoir une assurance moins coûteuse, mais il faut savoir que le dossier va être étudié scrupuleusement en cas de problème. Une fausse déclaration peut entraîner un refus de la prise en charge.

Enfin, en cas de refus, il est possible de rediscuter les termes du contrat et trouver un accord. On peut aussi faire appel à l’intervention d’un médiateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *